Clara Malraux Clara Malraux
Clara Malraux
Clara Malraux

À propos

Malraux, ce n'est pas seulement André. C'est aussi Clara : sans elle, sa vie, sa légende auraient sans doute été différentes. Entre eux a existé un lien fait de complicité et de passion. Ils se sont aimés, déchirés, trompés. Ils ont tout connu ensemble, sauf l'ennui. Vivant éperdument et en communion les fêtes des années vingt, à la confluence des débats intellectuels, politiques et artistiques, ils ont trouvé dans les voyages l'exotisme, la révolution chinoise, la drogue qui convenait à leurs tempéraments survoltés. [.] Destin magnifique et cruel. Ce livre montre comment une femme moderne, libre, tente d'exister à l'ombre d'un grand homme. Non pas par lui mais avec lui. Et même, sans lui. D. B. La biographie de Dominique Bona se lit comme un roman. Roman de guerre, roman politique, roman d'amour. Bernard Pivot, Le Journal du dimanche. Passionnant et bouleversant de la première à la dernière page. Version Femina.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782253156963

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    511 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Poids

    295 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Dominique Bona

Dominique Bona est la fille de l'écrivain et homme politique Arthur Conte.
Elle est agrégée de Lettres modernes, et à soutenu une Maîtrise de Lettres sur le thème "Les fées et les sorcières dans la littérature du XIIe et XIIIe siècles".
Elle a été journaliste, critique littéraire dans la presse écrite (au Figaro littéraire, puis au Quotidien de Paris).
Elle a également été assistante à France-Culture et à France-Inter.
Ses ouvrages ont souvent été récompensé par des prix tel que le Renaudot pour Stefan Zweig, l'ami blessé en 1996.
Née en 1953 à Perpignan, romancière et biographe, Dominique Bona est l'auteur de Romain Gary (1987, Grand prix de la biographie de l'Académie Française), Les Yeux noirs (1990), Malika (1992, Prix Interallié), Le Manuscrit de Port Ebène (1998, prix Renaudot), Berthe Morisot, le secret de la femme en noir (2000, Bourse Goncourt de la biographie), Il n'y a qu'un amour (2003) et Camille et Paul (2006). Tous ses livres furent des succès en librairie.

empty