• Et si notre orientation sexuelle n'était pas un choix, mais était déterminée dès la naissance ? Et si elle dépendait aussi de déterminants biologiques voire de nos gênes, et non uniquement d'apprentissages, d'interactions sociales ou de notre éducation ? Dix ans après Biologie de l'homosexualité, le Professeur Jacques Balthazart, référence internationale dans ce domaine, en est toujours convaincu et les avancées scientifiques continuent d'appuyer son propos.
    Dans cet ouvrage, l'auteur livre un point de vue original sur les bases biologiques de notre sexualité et, en particulier, sur les éléments pouvant impacter notre orientation sexuelle. Grâce à une vulgarisation efficace et un contenu enrichi, il rend cette thématique accessible à tous. Sans jamais tomber dans la propagande pour l'une ou l'autre explication, il montre comment la neurobiologie contemporaine pourrait changer notre vision de la sexualité.
    Entre explications biologiques et conséquences sociales, un livre qui décortique et déconstruit nos préjugés sur la sexualité !

  • Savez-vous que l'on compte cinq fois plus d'autistes chez les garc¸ons, que 80 % des be`gues sont de sexe masculin ou que neuf personnes incarce´re´es sur dix sont des hommes ? Pourquoi ? Parce que le cerveau masculin n'est pas construit de la me^me manie`re que son alter ego fe´minin.

    Unisexe a` la conception, il se masculinise chez l'embryon puis au cours de la petite enfance, sous l'effet d'un tsunami hormonal.
    Dans un style limpide, l'un des meilleurs spe´cialistes du sujet raconte a` quel point les ge`nes et les hormones sexuelles influencent le comportement des garc¸ons et nous fait de´couvrir que le cerveau masculin se modifie avec l'a^ge !

    Politiquement incorrect, scientifiquement irre´prochable.

  • " Si pour le sens commun l'homosexualité semble relever d'un choix, pour tous les professionnels, tant biologistes que psychologues, l'orientation sexuelle n'en est pas un.
    II n'est que d'entendre le témoignage des hommes et des femmes qui disent la certitude du sens de leur attirance sexuelle ou de la découverte qu'ils en ont fait à un moment donné de leur vie. Les hypothèses psychanalytiques dominantes n'expliquent pas à elles seules l'homosexualité, et n'en ont jamais fait de démonstration scientifique. Le livre de Jacques Balthazart a le mérite de faire un point très complet sur des notions peu connues de la biologie de l'orientation sexuelle qui entrent à part entière dans l'explication des homosexualités, car l'homosexualité ne peut se réduire ni à une forme particulière ni à une seule hypothèse explicative.
    Ce livre très rigoureux et largement documenté apporte une contribution essentielle à la connaissance des bases biologiques de l'orientation sexuelle et de l'homosexualité. II n'a aucun équivalent en langue française. II est d'une lecture indispensable pour tous les professionnels de la psychiatrie, de la psychologie, de la sexologie. "

empty